Ambassade de la République de Slovénie de Paris /Ambassade /Ambassadrice /

Metka Ipavic

T: (+) 33 1 44 96 50 71
F: (+) 33 1 45 24 67 05
E: sloembassy.paris(at)gov.si

 

Biographie

Née le 31 mars 1963 à Maribor en Slovénie, mariée et mère d’un enfant, Metka Ipavic est l'Ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Slovénie en France, au Royaume du Maroc et à la Principauté de Monaco. Elle est également Ambassadrice - Déléguée permanente de la République de Slovénie auprès de l'UNESCO. Elle a remis le 10 décembre 2019 à S.E. M. Emmanuel Macron, Président de la République française, les lettres l'accréditant en qualité d'Ambassadeur de Slovénie en France.

Mme Metka Ipavic est une diplomate chevronnée qui, après avoir effectué un cursus universitaire en Sciences économiques, poursuivit ses études á l’Institut International d’Administration Publique de Paris et à l’Institut d’Administration Publique de Dublin. Elle a entamé sa carrière au service de la République de Slovénie en 1992 comme Conseillère pour les pays Nordiques et Baltes au sein du Ministère des Affaires étrangères. Au cours de son premier poste à l’étranger, de 1995 à 2000, elle est conseillère économique à l’Ambassade de Slovénie en Belgique et responsable pour tous les pays du Benelux.

De 2002 à 2009, Mme Metka Ipavic exerce successivement les fonctions de conseillère du Parlement européen et de Représentante permanente auprès du Comité politique et de sécurité (notamment en 2008, lors de la Présidence slovène du Conseil de l’Union européenne).

Après avoir assuré au Ministère des Affairés étrangères de la République de Slovénie la responsabilité successivement du Département Amérique du Nord - Amérique latine et du Département Afrique, Moyen-Orient, Asie et Océanie entre 2010 et 2013, Mme Metka Ipavic part à Bruxelles pour occuper le poste de Représentante permanente adjointe de la République de Slovénie auprès de l'Union Européenne et le poste d'Ambassadrice auprès du Coreper 1. A son retour à Ljubljana en 2018, elle se voit confier les responsabilités du secteur de l'énergie dont elle est coordinatrice nationale au Ministère des Affaires étrangères, juste avant son départ pour Paris.