Ambassade de la République de Slovénie de Paris /France /

France

Les relations bilatérales entre la Slovénie et la France

Nos deux pays partagent une longue histoire de relations riches et variées. Notre capitale Ljubljana, à travers les Provinces Illyriennes, instaurées par Napoléon entre 1809 et 1813, entretient un lien privilégié avec la grande histoire de France. Dans cette période, Ljubljana fut à la tête d'une vaste région s'étendant jusqu'au sud de la Dalmatie. Bien que bref, le règne français des Provinces Illyriennes introduisit des reformes juridiques et améliora le statut de la langue slovène dans les écoles, ce qui accéléra la prise de conscience nationale chez les Slovènes.

A travers ses institutions sur le territoire slovène, la France a continué à cultiver des contacts précieux entre les deux guerres et après la Seconde guerre mondiale, lorsque la Slovénie faisait partie du Royaume des Serbes, Croates et Slovènes, et par la suite de la Yougoslavie. La tradition de ces rapports a été portée notamment par l'Institut français qui a ouvert ses portes à Ljubljana dès 1921. Paris est devenu à cette époque l'un des centres de la culture et des sciences en Europe et ainsi une destination prisée de nombreux artistes, étudiants et chercheurs slovènes.

Il est moins connu en revanche que la Slovénie fut la dernière étape du dernier roi français de la dynastie des Bourbons, Charles X, qui repose dans le monastère franciscain de Kostanjevica près de Nova Gorica. En 1830, devant la Révolution de juillet et l'épidémie de choléra qui ravageait l'Europe, Charles X s'est réfugié chez le comte Coronini à Gorica où il décéda peu après. De choléra…

Le partenariat politique stratégique

Suite à la proclamation de l'indépendance slovène, le 15 janvier 1992 la République française a officiellement reconnu la République de Slovénie. Les relations diplomatiques ont été établies  le 23 avril 1992. Les relations entre la Slovénie et la France ont toujours été proches et ramifiés et économiquement étroitement liées. Depuis l’entrée de la Slovénie dans l’Union européenne et dans l’OTAN, un nouvel élan s'est ressenti dans le domaine politique. Les deux pays sont reliés par leurs dimensions méditerranéenne et alpine, ils collaborent étroitement au sein de l'UE – dans les institutions européennes, les représentants slovènes et français sont assis côte à côte – ainsi qu'au sein de l’OTAN, de l’ONU et de l’OSCE. Le dialogue encore plus approfondi a été entamé entre les deux pays lors des préparatifs et pendant la période de la présidence successive de la Slovénie et de la France au Conseil de l’UE, en 2008. Suite à la signature du Partenariat stratégique franco-slovène en 2011, nous assistons au rythme intense de visites de haut niveau. François Hollande a été le premier président français à visiter la Slovénie indépendante en juillet 2013, pour assister à une réunion informelle des dirigeants des pays des Balkans occidentaux dans le cadre du "processus de Brdo". Ce sont les Premiers ministres slovène et croate, Borut Pahor et Jadranka Kosor, qui ont lancé le processus de Brdo-Brioni. Tandis que la France et la Slovénie ont initié ensemble, avec le soutien de la Commission européenne, l’Agenda pour les jeunes des Balkans occidentaux.

 

Borut Pahor et François Hollande à Ljubljana, juillet 2013
Les ministres Erjavec et Fabius ont signé le Plan d'Action 2015–2018 du Partenariat stratégique, le 23 avril

Le Partenariat stratégique entre la Slovénie et la France a conduit à la modernisation des relations politiques, et à la coopération dans le domaine de la culture, la science et, aussi des échanges économiques.

 

Réception au Quai d'Orsay lors du 10ème anniversaire de la Slovénie dans l'UE, mai 2014 
Laurent Fabius à la première rencontre ministérielle du Processus Brdo, avril 2015

Le Premier ministre slovène Miro Cerar a assisté au sommet "Paris Balkans" le 4 juillet 2016 et au sommet de la COP21 le 30 novembre 2015 à Paris. Avant cela, il s'est rendu en visite en France par deux fois en 2014, où il a rencontré le Président François Hollande. Les ministres slovènes viennent régulièrement à Paris et les représentants des institutions françaises participent fréquemment à des  réunions politiques en Slovénie, à l'instar du Forum stratégique de Bled qui est la plus grande conférence internationale, organisée chaque année par le Ministère slovène des Affaires étrangères. Les échanges sont également très animés entre les députés et les sénateurs des deux pays.

 

Miro Cerar et François Hollande au Sommet des Balkans occidentaux, Paris le 4 juillet 2016

  

Rencontre des ministres Erjavec et Ayrault, juillet 2016
Rencontre des ministres Počivalšek et Sapin, septembre 2016

 

Rencontre des ministres Židan et Le Foll, février 2016
Les présidents des sénats slovène et français, Mitja Bervar et Jean-Pierre Bel, mai 2014

Président de l'Assemblée Brglez avec le président du groupe parlementaire d'amitié franco-slovène Guy Geoffroy.

Riche coopération dans le domaine de la culture
La culture reste l’un des instruments les plus importants de la diplomatie publique tant pour la Slovénie que pour la France. La Slovénie s'est présentée au public parisien en 2013 avec une magnifique exposition des impressionnistes slovènes au Petit Palais. Les événements culturels, les expositions, les concerts d’auteurs français en Slovénie et slovènes en France font désormais partie du quotidien. Cependant, ce n'est pas tous les jours qu'un écrivain slovène obtient le Prix du meilleur roman étranger, le grand succès de Drago Jančar fin 2014 pour son roman Cette nuit je l'ai vue, décerné par une association d'éditeurs et de critiques littéraires. Le roman, traduit par Andrée Lück-Gaye, a été publié chez Phébus.

 

L'écrivain Drago Jančar, Prix du Meilleur livre étranger 2014
Photographe et esthète Evgen Bavčar, Prix du Citoyen européen 2016

Nous pouvons sur ce point saluer un autre remarquable Slovène de Paris qui contribue à la construction des ponts culturels et autres entre la Slovénie et la France. Le philosophe, publiciste et photographe Evgen Bavčar a reçu en 2016 le Prix du Citoyen européen, décerné par le Parlement européen. «Avec sa contribution unique et riche à l’art et à la littérature qui va au-delà des frontières européennes, Evgen Bavčar relie non seulement la Slovénie et la France, mais à travers sa cécité également tous les citoyens européens qui communiquent en Braille, ce qui est un avantage supplémentaire, car il les rapproche de manière symbolique, au-delà des barrières linguistiques».

Les films slovènes présentés au Festival de Cannes, les lectures des poètes slovènes à Paris et dans les régions, les tournées régulières des théâtres slovènes en France, la coopération au sein du Reseau Culture Europe  et en fin de compte, l'approfondissement des liens culturels également à travers les prestigieuses  décorations françaises de l’Ordre des Arts et des Lettres qui viennent distinguer les artistes slovènes, tout cela pointe vers une interaction vraiment riche entre deux cultures et leurs artistes.
 
Echanges économiques
La France est pour la Slovénie un partenaire économique fort et visible, elle fait partie de la première dizaine des partenaires du commerce extérieur. Revoz de Novo Mesto, un  investissement de la firme Renault, fournit les emplois à quelques de 2000 employés. Les entreprises françaises sont présentes en Slovénie dans le domaine de la production industrielle, du commerce, de la banque, de BTP, du secteur agro-alimentaire et des services.