Ambassade de la République de Slovénie de Paris /Culture /

Culture

Ce qui est petit est mignon et raffiné.

La Slovénie est une destination idéale pour découvrir l'Europe en miniature. Ce vert pays entre les Alpes et l'Adriatique est à la croisée de différentes cultures. Vous pouvez y admirer de petits bourgs nichés autour d’églises ou de châteaux perchés sur des collines ou des villages au beau milieu de champs parsemés de séchoirs à foin en bois. Le réseau routier est dense et permet de se déplacer en voiture d’une extrémité à l’autre du pays en une heure ou deux.

Le patrimoine culturel de ce territoire s’étend sur des millénaires, allant d’une flûte vieille de 60 mille ans, considérée comme le plus ancien instrument de musique au monde, ou d’objets précieux tels que la situle en bronze de Vače du 5e siècle av. J.-C., jusqu'au téléphone analogique de Davorin Savnik qui figure dans la collection du MOMA à New York. La Slovénie conserve la plus vieille roue en bois du monde. Les visiteurs peuvent se promener le long de découvertes archéologiques de l'antiquité, découvrir des bâtiments médiévaux ou des œuvres d’art baroques et Art nouveau, tout en admirant le fer forgé de Kropa ou la dentelle aux fuseaux d'Idrija. Au titre du patrimoine immatériel, figurent les festivités du carnaval, des foires artisanales et folkloriques, la Passion de Škofja Loka et le Festival de Lent qui attire du monde chaque été à Maribor.

Le réseau des musées slovènes veille sur plus de cent châteaux et manoirs rénovés, mais aussi sur des galeries de mine désaffectées inscrites sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO (à Idrija) ou le musée de la randonnée de Mojstrana. Le sentier de la paix relie les hauts lieux du Front de Soča/Isonzo de la Première Guerre mondiale immortalisés par Ernest Hemingway dans son roman L'Adieu aux armes (le musée de  Kobarid est acclamé internationalement).

La capitale, Ljubljana, offre les avantages des grandes métropoles tout en restant à taille humaine. Au patrimoine des diverses époques, s’adjoint l'héritage du grand architecte Jože Plečnik (1872–1957) qui a marqué de son empreinte Vienne et  Prague. Il a édifié ponts, églises, palais et marché que l’on peut admirer dans sa ville natale, Ljubljana. La jeune génération a su enrichir le vieux centre urbain de son foisonnement créatif dans le squat artistique alternatif de Metelkova et l’usine culturelle de Rog. Toute la vieille ville se prête à la découverte culturelle à pied ou à vélo.

Ljubljana et Maribor possèdent des orchestres symphoniques et les compagnies nationales d'opéra et de ballet, un large réseau de théâtres s’étendant à travers tout le pays. Les spectacles qui y sont montés sont souvent joués en Europe et au-delà et remportent un vif succès, plus particulièrement quand ils se nourrissent des avant-gardes et des nouvelles approches esthétiques. Les cinéastes slovènes participent régulièrement aux festivals de cinéma internationaux et sont souvent primés. La Slovénie accueille également des événements d’envergure, tels que les biennales internationales de design graphique et du design industriel. En outre, les sculpteurs du monde entier se retrouvent lors des symposiums internationaux Forma Viva à Kostanjevica ob Krki, Portorož et Ravne na Koroškem. La Slovénie est également le berceau de nombreux photographes de renom.

Née en 1550, la littérature slovène atteint son premier point culminant avec le poète romantique lyrique France Prešeren (1800–1849). Elle s’illustre ensuite avec les modernistes Srečko Kosovel (1904–1926), Edvard Kocbek (1904–1981) et Tomaž Šalamun (1941–2014). La poésie est célébrée lors de deux festivals littéraires reconnus, Vilenica, dont les principaux événements se tiennent dans la région du Karst, et les Journées de la poésie et du vin de Ptuj.

D'autres festivals artistiques thématiques et spécialisés sont organisés aux quatre coins du pays durant toute l'année, la majorité d'entre eux en été. Chaque année, le Festival de Ljubljana s’attache à présenter les plus grands noms de la musique classique et de sublimes concerts de musique ancienne sont organisés dans des châteaux finement rénovés. Diverses activités se déroulent également sur la côte méditerranéenne, à Piran, ville du célèbre compositeur et violoniste Tartini. Les polkas des ensembles dits « oberkrainer », notamment celui des frères Avsenik, sont très populaires en Slovénie et dans d'autres pays alpins. D’autres genres musicaux trouvent également à s’illustrer : le Festival de jazz de Ljubljana figure parmi ceux qui jouissent de la plus longue tradition en Europe ; deux festivals, de heavy métal et de punk rock, se déroulent en pleine nature à Tolmin à la confluence de deux rivières montagneuses, la Soča et la Tolminka.

Si jamais vous cherchez des raisons pour visiter la Slovénie, sa culture riche et variée vous en offre de nombreuses: elle est exquise, mais demeure abordable et accessible tout en offrant à chaque génération de quoi satisfaire ses propres goûts.

Nous vous invitons cordialement à visiter également le site: 
www.culture.si

Bienvenu(e)s en Slovénie!