Ambassade de la République de Slovénie de Paris /Actualités /
07.01.2021  

Entrée en Slovénie en provenance de France à partir du 9 janvier 2021

A partir du 9 janvier 2021, un nouveau décret gouvernemental déterminant les conditions d'entrée en République de Slovénie en raison de la prévention et maîtrise de la maladie infectieuse COVID-19, est entré en vigueur.
Il est désormais possible d'entrer en Slovénie avec un test antigénique rapide négatif qui a été réalisé dans un des pays membres de l'Union européenne ou de l'Espace Schengen.
Nous attirons toutefois votre attention sur le fait que par conséquence il ne sera plus possible d'effectuer un test antigénique rapide à la frontière slovène.


Les tests PCR réalisés dans un pays tiers seront valables
A partir du 9 janvier 2021 les tests PCR réalisés dans un pays tiers et datant de moins de 48 heures, seront valables. Ils doivent cependant être réalisés auprès d'une organisation ou un particulier qui ont été reconnus comme appropriés et authentiques par l'Institut de microbiologie et immunologie et le Laboratoire national de la santé, de l’environnement et de l’alimentation et qui sont répertoriés sur le site du Laboratoire national de la santé, de l'environnement et de l'alimentation.

Une exception supplémentaire
Parmi les exceptions qui ne nécessitent pas de test pour entrer en Slovénie sans quarantaine, une exception a été ajoutée, à savoir les personnes qui traversent la frontière quotidiennement ou occasionnellement en raison de leur implication dans l'éducation, la formation ou la recherche scientifique.
L'entrée en Slovénie sans quarantaine et sans un test PCR négatif, est à partir du 9 janvier 2021 autorisée pour les 12 exceptions suivantes:

1. Travailleur frontalier journalier titulaire d'un contrat de travail dans l'un des États membres de l'UE ou de l'Espace Schengen, qui est en possession des justificatifs ou d'une déclaration signée prouvant son statut de travailleur frontalier journalier, à condition de quitter la République de Slovénie dans les 14 heures suivant l'entrée ;

2. Travailleur détaché dans le secteur du transport international, à condition de pouvoir justifier de son statut en présentant le "Certificat pour les travailleurs dans le secteur des transports internationaux" figurant à l'annexe 3 de la Communication de la Commission et relatif à la mise en œuvre des Voies vertes dans le cadre des lignes directrices concernant les mesures de gestion des frontières pour la protection de la santé et pour assurer la disponibilité des biens et services essentiels (Journal Officiel numéro 96 du 24 mars 2020, page 1), ou de tout autre document adéquat justifiant que la personne a été envoyée en mission par l'employeur ;

3. Personne qui effectue le transport de marchandises à destination de Slovénie ou en provenance de la Slovénie ou le transport de marchandises en transit; à condition de quitter la République de Slovénie dans les 8 heures suivant l'entrée ;

4. Personne qui voyage en transit à condition de quitter la République de Slovénie dans les 6 heures suivant l'entrée ; 

5. Représentant d'un organe de sécurité étranger (membre de police ou un professionnel de la justice), qui se rend en Slovénie en mission et qui quitte la Slovénie le plutôt possible une fois la mission effectuée ;

6. Personne qui a été transportée en République de Slovénie en ambulance ou par un véhicule sanitaire, ainsi que le personnel médical accompagnant qui se trouve dans ce véhicule ;

7. Personne titulaire d'un passeport diplomatique ;

8. Personne qui se rend en République de Slovénie pour les soins médicaux programmés et qui quitte la Slovénie immédiatement après ces soins. Si la personne nécessitant les soins est mineure, son accompagnateur peut lorsqu'ils voyagent ensemble entrer en Slovénie sous les mêmes conditions;
 
9. Ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne ou de l'Espace Schengen qui arrive en provenance d'un autre pays membre de l'Union européenne ou de l'Espace Schengen, dans lequel il a assuré la protection et l'assistance à des personnes vulnérables, prodigué les soins aux membres de la famille, exercé la prise en charge parentale ou les contacts avec un enfant, ou a œuvré pour limiter les risques pour la santé, la vie et les biens, et qui franchit la frontière dans les 12 heures suivant le passage de la frontière ;

10. Enfant de moins de 13 ans qui franchit la frontière avec un membre de sa famille proche, à condition que ce dernier n'ait pas soumis à la quarantaine à domicile ou que l'entrée en Slovénie ne lui soit pas refusée ;

11. Personnes qui traversent la frontière quotidiennement ou occasionnellement en raison de leur implication dans l'éducation, la formation ou la recherche scientifique en République de Slovénie, dans un autre pays de l'Union européenne ou de l'Espace Schengen et peut présenter les justificatifs adéquats. Si cette personne est mineure ou ne peut pas voyager seule, son accompagnateur peut, lorsqu'ils voyagent ensemble, entrer en Slovénie sous les mêmes conditions, mais il doit retourner et franchir la frontière immédiatement après avoir effectué le transport ;

12. Membre des services de protection et de sauvetage, de la police, des pompiers ou une autre personne qui assure le transport humanitaire ou fournit une assistance visant à remédier aux conséquences des catastrophes naturelles et qui franchit la frontière au plus tard dans les 48 heures suivant l'entrée;


La possibilité de mettre fin à la quarantaine s'applique à nouveau à toutes les personnes
Si une personne mise en quarantaine à son domicile à son entrée en République de Slovénie effectue un test de dépistage du SARS-CoV-2 (COVID-19) par la méthode PCR pendant la période de quarantaine et que le résultat s'avère négatif, il est considéré que la quarantaine est terminée. Le test ne peut cependant pas être réalisé avant le 5ème jour suivant la mise en quarantaine.
Cette possibilité s'applique à toutes les personnes quel que soit leur nationalité.