Ambassade de la République de Slovénie de Paris /Actualités /
05.07.2020  

Un film estudiantin slovène dans la sélection Cinéfondation du Festival de Cannes

Le court-métrage slovène, intitulé Personne n’a dit que je devais t’aimer du réalisateur Matjaž Jamnik, est sélectionné dans la sélection Cinéfondation du Festival de Cannes. Matjaž Jamnik est étudiant à l’Académie du théâtre, de la radio, du cinéma et de la télévision de Ljubljana, qui est avec la Radiotélévision Slovénie, coproductrice du film.

Le court métrage raconte l'histoire d'Aleksander, un homme qui a réussi sa vie professionnelle et vient chercher Jan, son fils de onze ans pour l’emmener à l'école de musique. Jan n'attend pas son père devant l’immeuble, mais dans la baignoire, où il prend une douche, car il s’est sali en jouant au foot. Aleksander est très pressé mais Jan ne veut pas du tout aller à l'école de musique.

A propos de son film le réalisateur Matjaž Jamnik a déclaré: «Il est difficile d'imaginer que l'on ne puisse pas aimer nos enfants, notre père ou notre mère. L'amour des proches est une sorte de devoir, mais nous ne pouvons pas décider d’aimer. Est-ce pour cela que nous sommes coupables si nous n'aimons pas? »